Le bilan de la Nouvelle-Zélande!

Nous serons restés 34 jours en Nouvelle Zélande, noimgrestre séjour le plus long depuis le début de notre tour du monde. Temps qui se révèle pourtant bien court tant il y a de choses à y voir ! Voici notre retour sur notre voyage en terre du milieu !

Petit rappel : 1€ = 1,63$ Nz (en moyenne)

Alimentation :

Ayant cuisiné la plupart du temps, nous n’avons pas eu l’occasion de goûter énormément de spécialités locales.

L’alimentation ici est surtout basée autour de la viande ! Mouton, bœuf, volailles et pas mal de bacon ! Selon l’expatriée que nous avons rencontré ici c’est : « meat and potatoes » !

Nous avons tout de même testé certaines spécialités :

  •  Les Pies : petites tourtes salées que l’on trouve à tous les coin de rue !
  • Les Kumaras : qui sont en fait des patates douces. Ici ils en raffolent ! Nous avons essayé les violettes : délicieuses avec un goût de noisette. Et les orange : très bonnes également avec un goût plus proche du potiron.DSC_0051
  •  Le Feijoas, un fruit inconnu pour nous, mais que les Néo-Zélandais adorent. Celui-ci est de la famille de la goyave. Plutôt pas mal ! On devrait le retrouver en amérique du sud !OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Le cheddar : Le fromage le plus populaire de N-Z ! On s’attendait à un goût insipide, mais le « tasty » nous a convaincu !
  • Les cookies farmbake ! Bon on vous l’accorde c’est pas vraiment une spécialité, mais on est devenus fans ! Les triples chocs étant nos préférés.DSC_0042 (1)

Boissons :

Vin rouge : merlot et pinot noir

Vin blanc : riesling et pinot gris

Bières :

  • James Boag’s (bière australienne)
  • Wild Buck (bière Néo-Zélandaise)
  • Speights
  • Mac’s
  • Boundary road
  • Girdley (Hobbiton)boissons

Faire ses courses : Nous avons eu une nette préférence pour Pack’n save que nous avons toujours trouvé nettement moins cher que ses concurrents (new world, countdown). Il est néanmoins plus difficile d’en trouver dans l’île du sud.

Campervan :

Nous avons choisi la compagnie allemande Wendekreisen car elle nous proposait le véhicule qui nous paraissait le plus fonctionnel, au meilleur tarif.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ne pas passer par les sites spécialisés tels DetourNZ présente certains avantages. Wendekreisen nous a en effet ajouté 7,5% de réduction, en plus des 5% de réservation anticipée. DetourNZ ne pouvait pas ajouter de réduction.

Nous avons choisi un véhicule Self contained,ce qui s’avère rentable au final : on ne paye ni les campings, ni les douches. Le confort d’avoir un frigo, une douche, des WC, et un vrai espace de vie intérieur n’est tout de même pas négligeable.

Nous avons payé 2385$ (1463€) pour 26 jours de location (3/4 sur le mois d’avril, ¼ sur le mois de Mai) assurance tout risque incluse.

La traversée en Ferry nous a coûté : 265$ pour deux adultes et le campervan avec Interislander.

Jours de maladies :

Justine : 0

Hugues : Enrhumé 1 semaine.

En bref

Ce que nous avons aimé :

  • Le mode de voyage en camping-car
  • Notre premier couchsurfing chez noêl
  • Le Coromandel
  • Le parc WaiOtapu
  • Hobbiton
  • La randonné Tongariro Alpin crossing
  • Cap palliser pour observer les phoques
  • Kaikoura et la splendide marche le long de la côte
  • Wanaka et la randonnée diamond lake/rocky moutain !
  • S’arrêter directement chez les producteurs pour acheter : miel, fromage, fruits, vins !
  • Glenorchy et sa vallée
  • Les graffs de la ville de Dunedin
  • Les Catlins et la péninsule d’Otago.
  • Observer des manchots, phoques, lions de mer et oiseaux (oyster catcher) dans leurs milieux naturels !
  • Le mont cook
  • Le musée steampunk de Oamaru !
  • Les cookies Farmbake !paysages

On en oublie surement un paquet, mais la liste est déjà longue on va s’arrêter là 😉

Ce que nous n’avons pas aimé :

  • Les tarifs plus élevés du carburant dans l’île sud
  • Devenir des junkies de l’électricité pour devoir recharger nos appareils
  • Les ponts à une voie surtout quand on en croise 8 en 20km grrr !
  • Le bruit très louche de notre van dans les montées !
  • Le manque de respect de certains touristes qui laissent derrière eux poubelles et autres joyeusetés odorantes!

Ce qui nous a amusé :

  • Voir des Néo-Zélandais pieds nus dans la rue, en train de faire leurs courses ou autre ! C’est tout à fait normal ici !OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Les boite aux lettres fantasques devant les maisonsOLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Les caravanes customisées de certains Néo-Zéolandais : façon vraies maisons !
  • Trouver des quiches lorraines au fin fond de l’île du sud !DSC_0022 (1)

Reviendrions-nous en Nouvelle-Zélande

Nous répondrons unanimement que Oui ! Le pays vaut vraiment la peine d’être visité ! Et le camping-car est vraiment la meilleure façon de le découvrir.

Nous avons adoré l’île du nord, et la partie sud de l’île du sud. La côte ouest de cette dernière ne nous laissera pas un souvenir impérissable. En 26 jours de van, nous n’avons pas eu le temps de tout voir : l’upper north, la région du mont Taranaki, Abel Tasman, les Nelson lake, la région des Marlborough, et Steewart Island! Autant dire qu’un autre voyage est tout à fait envisageable!

Pourtant nous n’avons pas chômé : nous avons parcouru 4883,9km à bord de notre Campervan! La fatigue accumulée est tout de même là, mais ça valait amplement le coup!

Encore un pays qui nous laisse de merveilleux souvenirs!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Budget

Nous avions un budget de 110€ /jour pour deux.

Celui-ci nous paraissait très serré à tenir, car le van et la traversée en ferry en occupaient déjà la moitié. Au final, être 6 jours en couchsurfing avant de prendre le van a permis de diminuer ce ratio.

La Nouvelle-Zélande regorge d’activités payantes et assez chères. Nous nous sommes restreints sur celles-ci et n’avons au final payé que pour : Hobbiton, Wai-O-tapu, Milford sound et le musée Steampunk d’Oamaru. Nous nous sommes payés quelques restos, dont un gros à Bluff, mais tout ceci est rentré sans soucis dans le budget.

Nous terminons au final avec 100,51€/ jour. Soit une belle économie de 9,50€/jour (323€ sur les 34 jours !)

Le poste essence : 617,80€ reste conséquent ! Il faut dire que l’on devait faire le plein tous les 400km environ…

Divers comprend comme à notre habitude les achats souvenirs, lessives, sim locale, et le vol interne Christchurch-Auckland (oui on aurait dû le mettre dans transport..^^)

Alimentation comprend cette fois-ci à la fois les restaurants et les courses.

Hébergement comprend le van et les deux dernières nuits en Aibnb à Auckland

Transport comprend les bus utilisés la première semaine et la traversée en ferry ile nord/il sud.

Voici comment se répartissent ces dépenses sur les 34 jours : 

Capture d’écran 2016-05-07 à 15.27.37Et de façon journalières:

Capture d’écran 2016-05-07 à 15.58.22 

Share Button

Related posts:

Une réflexion sur “Le bilan de la Nouvelle-Zélande!

  1. Merci pour ce bilan très complet, une vraie mine d’infos qui nous donne encore plus hâte de découvrir la nouvelle Zélande dans quelques mois !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*