Hanoi et L’île de Cat Ba

DSCF1862

Hanoi

Après 6h de vol, nous arrivons à 23h au Vietnam ! L’aéroport étant situé à bonne distance du centre ville, nous avons choisi de prendre un hôtel à proximité pour la première nuit, pour pouvoir prendre un bus local le lendemain. Les tarifs des taxis étant nettement plus élevés, c’était la solution la plus économique.

Nous avions changé nos Yens restant en Dongs, et arrivions avec environ 113€ en poche. Vous allez dire : « qu’est-ce qu’ils nous racontent tout ça, on s’en fou »  … Mais ces informations sont importantes pour la suite des événements. 😉

Nous passons donc les formalités d’entrée dans le pays sans soucis, et sommes récupérés directement à la sortie par un employé de l’hôtel. Chouette, tout se passe très bien ! Trop bien peut-être !

À l’hôtel, arrive le moment de régler notre chambre. Et là, Hugues blêmit … « j’ai laissé la pochette dans l’avion ! ».

Nous avons une petite pochette que Hugues porte habituellement à la taille sous son T-shirt. Il garde ainsi la carte bancaire, et l’argent en sécurité. Le gérant le raccompagne en 4ème vitesse à l’aéroport, pendant que Justine patiente à la réception avec les affaires.

Tout s’est passé très vite, et Hugues n’a pas le temps de dire à Justine que la carte bancaire n’était pas dans la pochette, mais dans un autre portefeuille dans le sac. Elle a le temps de s’imaginer un bon nombre de scénarios catastrophes, puisqu’Hugues ne reviendra que 2h plus tard : bredouille !

Le personnel de l’aéroport n’a pas été très coopératif il faut dire ! Hugues s’est énervé tout ce qu’il pouvait pour que quelqu’un aille voir à son siège. L’argument était que l’équipe d’entretien venait de passer et n’avait rien trouvé ! C’est sur que trouver une pochette pleine de billets pouvait être tentant … Une représentante de Japan Air line arrive finalement, et annonce à Hugues que l’avion est reparti ! Mais qu’elle fera son possible pour réacheminer la pochette si celle-ci était retrouvée.

Heureusement pour nous, les cartes bancaires ne se trouvaient pas dans la pochette. Un grand ouf de soulagement pour Justine. On relativise en se disant que c’est une boulette à 113€, mais que cela ne nous « bloque » pas.

La nuit est archi courte puisque nous nous couchons finalement vers 3h30 du matin (5h30 heure japonaise).

Le lendemain, nous repartons avec nos backpacks jusqu’à l’aéroport pour prendre le fameux bus local. Nous refaisons un crochet par les objets trouvés au cas ou, mais rien… Nous ne nous faisons plus trop d’illusions.

Nous devons prendre le bus n°17 qui va au centre ville, celui-ci nous coutera 9000dongs pour 1h de trajet (0.36ct) : plus compétitif il n’ y a pas!

Le vieux quartier de Hanoi, où se situe notre hôtel, est très animé. On y trouve des boutiques, restaurants et hôtels partout ! Cela nous évoque un peu Thamel à Katmandou ! La circulation est très encombrée, des scooters et motos déboulent de part et d’autre ! Nous sommes d’ailleurs obligés de marcher sur la route au milieu de cette joyeuse pagaille, car le trottoir est saturé de stands, et véhicules garés.

Nous arrivons à notre hôtel, et là encore nous attend une bonne nouvelle : ils ont fait du surbooking, et du coup ils n’ont pas de chambre pour notre première nuit (nous devions y rester 3 nuits).

Le gérant nous propose de nous loger dans un hôtel à côté, et de venir prendre le diner le soir en compensation. Cela ne nous pose aucun problème, surtout que l’hôtel en question est plutôt correct.

Nous sortons quelques affaires, et Hugues en profite pour sortir son ordinateur…Et là : Oh joie !!! La pochette est là ! Dans la housse de l’ordinateur ! Il avait en effet travaillé un peu une vidéo dans l’avion, et avait glissé sa pochette à l’intérieur.

On se sent alors tout bêtes d’avoir fait tout ce sketch la veille…ça nous servira de leçon !

Le lendemain, nous ré-emménageons dans notre hôtel initialement prévu, et allons nous balader autour du lac de l’épée.DSCF1866

Nous ne nous éloignons pas trop, car nous avons rendez vous à midi avec les L&N Worldwide ! Un autre couple parti en tour du monde depuis septembre ! DSCF1859On retrouve donc Lina et Nicolas à la cathédrale Saint Joseph et allons manger un morceau! Le courant passe tout de suite très bien avec eux ! Nous trouvons un petit restaurant, où l’on déguste des nems ainsi qu’un Bun cha ! Le tout n’est vraiment pas cher : 30000 dongs le plat (1.22€ !)

Après le repas, nous partons tous les quatre au musée d’Ethnographie.

Celui-ci est situé à 7km à l’ouest de la vieille ville, nous le rallions en bus. Le musée recense les 54 ethnies présentes au Vietnam, à travers différents objets, photos, et reproductions d’habitions traditionnelles. Nous l’avons trouvé intéressant!

Le soir, nous nous dirigeons vers « le quartier de la mousse » comme nous l’avons surnommé ! Il est en effet possible de boire ici une bière pour 5000dongs (20ct) !

Nous sommes installés dans la rue, sur des petits tabourets en plastique. L’ambiance est vraiment sympa ! Il y a beaucoup de monde, et les vendeurs ambulants sont légions. Hugues s’intéressera d’ailleurs au prix d’une casquette, que Justine n’aimait pas du tout. La vendeuse, a failli frapper Justine avec son éventail pour qu’elle cesse d’interrompre la vente !

DSCF1897

On part ensuite manger tous les quatre, un « Bun bo nam bo » : Ce sont des vermicelles de riz, accompagnées de viande, de légumes, de cacahuètes, de salade et d’oignons grillés ! Un régal !!

DSCF1900

On s’entend vraiment bien avec Lina et Nicolas, et décidons de partir ensemble le surlendemain sur lîle de Cat Ba. Il s’agit d’un point d’accès moins touristique vers la baie d’Ha Long.

Le jour suivant, nous continuons tous les deux notre visite d’Hanoi ! Direction la prison de « Hao Lao ».

Pour la petite histoire, celle-ci fut construite en 1898 par les colons français, afin d’y enfermer les opposants politiques ! Les conditions d’incarcération sont alors très dures et cruelles. Après l’indépendance du Vietnam en 1954, la prison a alors servi (à partir de 1965), à y enfermer les soldats américains. Les Vietnamiens tiennent à prendre soin de leurs prisonniers, afin de leur faire prendre conscience de leurs atrocités. La prison est alors surnommée Hanoi Hilton.

L’organisation de la visite nous montre très bien ces deux périodes très différentes. Il est vrai que le Vietnam, est un pays qui a connu de nombreuses guerres, il était donc intéressant pour nous de visiter ce musée !

Nous reprenons notre route à travers la ville, et verrons notamment la Tower Flag avant de prendre la direction du temple de la Littérature. Celui-ci a été fondé en 1070, et n’avait pas de vocation religieuse. Il s’agit en fait d’une académie Confucéenne.

DSCF1951Nous ferons aussi un crochet par le quartier Français, qui n’était pas franchement joli. On y trouve surtout des enseignes rappelant la France. Nous verrons même qu’il est possible d’y déguster du fois gras maison ! Zut nous ne serons plus là à Noël ! Il y a également un cinéma français : Kev Adams s’exporte!

Au delà des visites, ce qui est plaisant à Hanoi, c’est simplement de se balader dans les différentes rues. D’observer le tumulte, et la vie dans chaque ruelle. Les stands de nourritures sont partout et des petits « restaurants » de rue arrangés au moyen de tabourets en plastique prennent place ! On se sent vraiment bien dans cette ville !

Le soir, nous retrouvons Lina et Nicolas. Nous nous baladons dans un marché de nuit, et allons manger. Nous en profitons pour organiser notre départ du lendemain vers l’île de Cat Ba.

L’île de Cat Ba

Le réveil est matinal, car nous devons prendre notre bus à 7h20. La station de bus Luong Yen est située à environ 35 minutes à pied du quartier historique. Arrivés sur place, nous allons au guichet Hoang Long, et achetons un ticket combiné : Bus-Bus-Ferry-Bus. Le tarif est de 210000 dongs par personne (env. 9 euros).

Le bus est plus que plein, Nico se retrouvera même assis sur un tabouret dans l’allée ! On comprend donc qu’on a intérêt à vite monter dans les bus pour avoir des places normales. Nous changerons finalement trois fois de bus, avant d’atteindre le ferry ! Nous sommes entourés de touristes, et on se demande si l’option Cat Ba est vraiment moins fréquentée…

Après 5h de trajet nous arrivons au sud de l’île, dans la ville de Cat Ba. Celle-ci ressemble à une petite station balnéaire! Il n’y a finalement pas grand monde, la plupart des restaurants sont d’ailleurs vides.

Nous partons tous les quatre à la recherche d’un hôtel ! Lina a eu de bons échos sur un établissement : le My Ngoc ! Nous arriverons à négocier la chambre à 8$ ! Celles-ci sont immenses et offrent une vue splendide sur toute la baie !

Nous mangerons ensuite dans « une cantine », une soupe Pho et des Nems !

Nous avions le projet de faire une petite croisière de deux jours et une nuit dans la baie de Lan Ha, et la baie d’Ha Long. Nous souhaitions avoir un bateau privé rien que pour tous les 4, et ne pas nous retrouver dans un grand groupe. Le tour des agences peut alors commencer!

Il y a beaucoup « d’arnaques » sur les croisières vendues : activités payantes rajoutées en plus, plus de monde que prévu sur le bateau, horaires de croisière plus courts…

Il faut tout simplement être lucides, et savoir que pour tel prix, vous n’aurez pas le bateau grand luxe comme certains essaient de vous montrer sur les photos.

Après un moment de prospection, nous allons finalement à l’agence de notre hôtel. Nous arrivons à négocier un bateau pour 4, avec tous les repas, les activités, les entrées, ainsi que bières, vin et eau inclus pour 65$/pers ! Nous partirons dès le lendemain à 8h !

L’après midi étant encore loin d’être finie, nous marchons vers un point d’observation qui surplombe la baie ! Pour l’atteindre, il faut grimper jusqu’au pied d’une grande antenne satellite. A savoir que l’entrée est normalement interdite. Hugues ouvre le portillon et s’engouffre. Nous essayons de suivre, mais là, une femme postée à un guichet un peu plus loin se met à nous hurler dessus en Vietnamien. Zut !

Elle tourne la tête, et Nico court rejoindre Hugues. La femme s’est néanmoins rendue compte du petit manège, et arrive en s’énervant sérieusement ! Elle fusille Justine et Lina du regard et referme la porte. Elle informe d’ailleurs plusieurs hommes à moto, que les garçons sont montés là haut. Après un moment, les garçons reviennent, et nous disent que la vue était splendide…

En redescendant, nous croisons un groupe de petits garçons qui travaille dans une forêt. Ils ont rassemblé de grands morceaux de bois et s’apprêtent à les redescendre jusqu’à chez eux. Hugues s’empare d’une des extrémités du chargement à la grande joie des enfants ! Le plus petit porte à lui seul la partie avant, qui est vraiment lourde. Nico le remplace rapidement, les petits sautent de joie ! Nous partons tous les quatre jusqu’à leur maison, et traversons le village. Les habitants nous saluent en arborant de grands sourires amusés. Il doit en effet être peu commun de voir les touristes porter du bois!

DSCF1990

Après ce petit moment bien sympa, nous décidons d’aller explorer les plages du coin ! Nous longerons toute la corniche, qui offre un joli panorama !

Les plages sont tranquilles, et le sable est vraiment fin ! Le temps n’est pas à la baignade, mais l’atmosphère est reposante !

Le lendemain, il est 8h quand notre voiture vient nous chercher pour nous acheminer jusqu’à l’embarcadère !

Le bateau a l’air vraiment chouette, mais nous déchantons vite quand nous ne trouvons pas la deuxième cabine promise. Au moment de réserver, on nous avait assuré qu’il y avait bien deux « chambres ». Hors à l’étage, il s’agit de tout sauf d’une cabine : on ne tient pas debout, et l’équipage y stock du matériel. Nous demandons à appeler l’hôtel, et au bout d’un moment à parlementer, nous obtiendrons des réductions sur nos prochains billets de bus.

DSCF2161

Tant pis nous partagerons la seule est unique cabine : il y a deux lits assez grands pour dormir à deux dans chaque.

Le temps est assez couvert pendant la matinée. Nous profitons néanmoins des paysages de « pains de sucres » qui défile devant nous. A 11h, nous arrivons au spot de kayak dans la baie d’Ha Long.

Le soleil apparaît tout doucement, mais nous préférons y aller habillés en espérant ne pas nous retourner  ^^

La balade est sympa, nous traversons des grottes et évoluons dans un paysage de carte postale ! Néanmoins, on voit que nous sommes arrivés à Ha Long, car d’autres bateaux de touristes sont présents.

Après ce petit tour d’une heure, nous retournons au bateau, où un copieux repas nous attend: Nems, riz, légumes, œufs, cacahuètes grillées, poisson …

Nous revenons vers la baie de Lan Ha, où il est temps DSCF2088d’enfiler les maillots pour faire du snorkelling ! Enfin, ce sera surtout pour les garçons, car malgré la douceur d

u temps, la baignade n’emballe guère les filles!

Le bateau évolue ensuite au milieu des villages flottants. Des petites habitations sont construites en flottaison sur la mer ! Il s’agit surtout de familles de pêcheurs.

Nous jetterons l’ancre, au milieu d’une magnifique baie, où on observera le soleil se coucher sur les pains de sucre !

DSCF2116

La soirée se déroulera tranquillement, entre jeux de cartes, parties de ping-pong et repas ! Nous goûterons le vin de Dalat (une région plus au sud du Vietnam), qui était très bon !

Le deuxième jour, nous reprenons la navigation vers un autre spot de kayak ! On s’amuse à aller explorer les petites grottes, et recoins de la baie .Nous accostons même sur une petite plage isolée ! Expérience robinson garantie !

Par contre en remontant à bord du bateau, Justine s’est écorchée le pied dans le kayak. Mais bon, rien de méchant.

Le repas de midi est de nouveau archi copieux : nems, riz, coquillages,tofu, deux sortes de légumes, poissons… autant vous dire qu’on en a bien profité !!

DSCF2167

L’après-midi, nous naviguons vers « Monkey island ». Comme son nom l’indique, on y trouve de nombreux singes, et il est possible de monter à un point de vue qui surplombe la baie.

Nico et Hugues partent à l’ascension du « mont ». Lina et Justine restent sur la plage, car des touristes sont redescendus en disant que les singes étaient très agressifs .

Nico fera demi-tour à mi parcours, car en tongs la montée est vraiment périlleuse. Hugues atteindra le sommet, mais a trouvé le tout extrêmement dangereux…Au sommet, il faut marcher sur des roches effilées, très instables. Le précipice n’est vraiment pas loin, on se dit qu’il doit déjà y avoir eu des accidents.

Au retour, nous traverserons un immense village flottant. Tout y est très bien organisé, l’électricité y a été acheminée, et on y trouve même la télé !

 

Notre croisière dans la baie se termine, nous avons vraiment adoré ce moment de notre voyage ! Le lendemain, nous partons tous ensemble direction Ninh Binh : la baie d’Ha Long terrestre !

La suite au prochain article….

                                 Si tu as aimé cet article, n’hésites pas à le partager!!  :mrgreen:

DSCF2093

 

Share Button

Related posts:

7 Des réflexions sur “Hanoi et L’île de Cat Ba

  1. Salut,
    On suit votre aventure et on se suit de peu…dommage! Nous venons d’arriver sur Saigon. Quelle est la suite de votre programme après? On est aussi en voyage pour une année, ce serait sympa de se croiser. Amandine et Maxime.

  2. super, je revis notre voyage au VIetnam : comme vous nous avons beaucoup aimé Hanoi, une quiétude malgré la circulation incessante. La baie d’Halong aussi nous avait ravis. bonne continuation et joyeux noël à vous.

    Marie-Stéphane et Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*