Destination Bali

C’est à 9 heures que nous commençons notre périple pour rejoindre l’île voisine : Bali.

Le chauffeur arrive tout sourire et nous sort un « Ça roule ma poule ! » … Il a du en véhiculer du français depuis qu’il a commencé à travailler pour les compagnies de transports ! Il nous sortira par la suite un petit carnet, il s’agit d’un mémo où des voyageurs lui ont inscrit quelques expressions de leurs pays. Nous lui ajouterons donc le célèbre : « C’est parti mon kiki » !

Arrivés au port de Lempar, on nous demandera de monter dans un bus pour effectuer les derniers mètres (eh oui, c’est des malins les indonésiens : un bus prend le slow ferry… pour 2 000 000 de roupies mais si tu passes à pied c’est 40000 par personne ! On vous laisse imaginer le nombre de personne dans le bus…).

Après que le bus ai embarqué on nous demande de sortir… quel manège ! Nous allons nous installer au dernier étage.

Ah le soleil, la brise marine… il n’en fallait pas plus à deux allemandes pour s’enduire de monoï et commencer une séance de bronzage en mini bikini ! On part de Lombok ou tous les gens sont des musulmans pratiquants… on vous passe les détails sur les regards qui leurs étaient lancés… ce qui ne les dérangeait pas le moins du monde !DSC_0006

Bref on se décide à changer d’étage pour être plus au calme.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après un trajet d’une durée de 4 heures, nous arrivons à Bali. Le changement d’île est aussi synonyme de changement d’atmosphère.

En effet, Bali à la différence des autres îles d’Indonésie est de confession Hindouiste (les autres étant plutôt musulmanes). C’est d’ailleurs dès notre arrivée sur l’île que nous nous en rendrons compte ! Exit les mosquées, place aux Temples Hindous dédiés à Krishna, Ganesh, Vishnou et autres divinités.

Ça n’est pas sans nous rappeler nos débuts de ce voyage et plus particulièrement le Népal qui avait à nos yeux une architecture similaire.

Ubud

Nous Prenons la direction d’Ubud et trouvons rapidement une guesthouse sur place. La ville étant réputée pour être l’épicentre de la culture balinaise, nous avons hâte de la découvrir… mais pas ce soir ! On est trop fatigués 😉

Après une bonne nuit et un copieux petit-déjeuner on est prêt à explorer la ville et rencontrer ses habitants.

En bref qu’avons nous fait à Ubud ?

Dans un premiers temps avons sillonné celle-ci. Ses temples à tous les coins de rue, ses habitants en tenues traditionnelles, ses ruelles animées et ses warungs (les cantines en Indonésie) … On est sous le charme!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans l’après-midi, au détour d’une ruelle on tombe sur un vendeur de fruit : Jack-fruit, dragon-fruit, noix de coco, ramboutans, Mangoustans … et Durian !!!

Depuis que l’on est en Asie on en a gouté du fruit mais le Durian c’est une autre histoire ! À chaque fois que l’on s’approchait d’un stand où il y en avait on le sentait à 20 mètres car il faut le dire : Ce fruit pue ! Nous n’avions donc jamais osé y gouter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOn se dit que ce serait bête de ne pas essayer : nous prenons donc un peu de Durian et un dragon-fruit.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hugues sera le premier à «savourer » ce fruit si exquis ! Si à l’odeur il sent mauvais, c’est en bouche que se révèle ses arômes : ça sent la vieille chaussette mélangée à un camembert que vous auriez oublié au frigo ! Ne voulant pas priver Justine de l’expérience, Hugues se contentera de dire : «c’est bizarre ». Justine recrachera carrément sa bouchée.

Heureusement qu’on avait le Dragon-fruit pour faire passer le goût (un peu).

Bref l’expérience fut enrichissante culturellement mais beaucoup moins au point de vue gustatif !

Pour la petite histoire : Le Durian est un fruit typique d’Indonésie. À Jakarta c’est une véritable passion qui lui est vouée. En entrée, en soupe, en plat, en dessert, en glace, sucré ou salé, c’est un met qui à lui seul fait remplir les restaurants. Pourtant il est interdit dans les transports, dans les aéroports, dans les cinémas, etc (l’odeur imprègne tout ). Interdit aussi dans les Hôtels… sans rire ! On a pris une photo 😉DSC_0020

Spectacle Balinais

Nous tenions aussi à voir un spectacle de danses Balinaises et c’est un vœux exaucé car en revenant vers le centre ville en début de soirée on apprend que ce soir il y a non pas un spectacle de danse… mais deux ! Par contre ils sont simultanés ! Zut, en plus les 2 ont l’air supers.

Après avoir bien discuté avec le vendeur de tickets on opte pour celui qui avait l’air de lui faire le plus envie (ben oui, s’il aime on aimera aussi)… et en plus c’est le moins cher!

Il a pour thème la légende du Ramayana et la musique est intégralement réalisée par la bouche des comédiens : le Kekak! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès 1hr30 de show nous ressortirons très satisfait. (Nb : remercier le vendeur si on le recroise)

Les rizières en terrasses de Jatiluwih :

On avait beaucoup entendu parler des rizières en terrasses de Bali, c’était donc pour nous un immanquable. À savoir que les rizières on en trouve un peu partout dans le centre de l’île mais que celles de Jatiluwih sont particulières car elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO

Nous avons alors loué un scooter une journée pour nous rendre à celles-ci.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La route nous fera passer par de nombreux villages, temples et sublimes paysages!

Et quelle bonne idée avons-nous eu là ! Celles-ci sont vraiment magnifiques, parfois on peut-être déçus par rapport à l’imaginaire que l’on s’était fait de certains lieux, mais ici ce n’est vraiment pas le cas, au contraire!

On se dit que la main de l’homme redessine parfois de belle façon les paysages, c’est tout un mécanisme d’irrigation qui est ici à l’oeuvre. Nous avons la chance, d’être en fin de saison des pluies, les rizières sont donc très vertes! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On passera la journée là-bas et retournerons sur Ubud le soir venu.

Le marché couvert d’Ubud :

Ubud est une ville pleine de vie, elle est devenue au fil des années un haut lieu de rencontre entre Balinais et voyageurs.

Souvenirs, vêtements, babioles, nourriture, ici on trouve vraiment de tout. Certaines parties de celui-ci sont d’ailleurs plus fréquentées par les locaux que les touristes.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous profiterons également de cette journée pour trouver des billets pour rejoindre notre prochaine destination Tulamben.

Le lendemain c’est à 10hr30 que nous prenons un pick-up pour rallier la dite ville.

Tulamben

Nous avions choisi cette étape car Hugues apprécie vraiment la plongée mais est tout de même bloqué sur certains spots puisqu’il ne peut pas dépasser (théoriquement) les 18 mètres de profondeur. Il en avait « eu gros » d’ailleurs lorsque l’on était aux Philippines… impossibilité d’aller côtoyer le requin renard… Oui ! L’un des rêves de Hugues est de nager au milieu des requins ! On a tous nos lubies.

Bref, nous avions pris contact avec le club de plongée Dive concept pour lui faire passer l’Advanced, ce qui lui permettra d’approfondir ses connaissances en plongée… et il de descendre à 3O mètres.

On a donc cherché un peu pour trouver un hôtel avec piscine cette fois : quitte à attendre le retour du cher et tendre autant le faire dans de bonnes conditions !

C’est une petite perle que nous avons fini par dégoter : piscine, chambre super spacieuse, climatisation… et wifi du tonnerre ! Le tout pour 13 euros la nuit avec le petit-déjeuner inclus ! Bonne pioche !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est dès le lendemain que commencera la formation. Il la fera avec David comme instructeur et Desy une Indonésienne de Sumatra qui passe l’advanced également.  Pendant que Justine cherchera le meilleur spot de bronzage sur les transats, Hugues travaillera sa flottabilité dans l’eau… c’est à ce moment là qu’un Requin pointe noire curieux fera son apparition !!! On vous laisse imaginer de quelle façon il parlera de sa rencontre à Justine, photo à l’appui et des étoiles dans les yeux !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sa 2ème plongée se fera sur l’épave de l’USAT liberty, un navire de guerre d’une longueur de 120 mètres coulé lors de la 2ème guerre mondiale. Cette plongée lui apportera les connaissances pour pouvoir visiter les différentes épaves dans le monde.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une 3ème plongée l’attendra encore, mais de nuit cette fois-ci, elle se déroulera encore sur l’épave. Hugues n’attendait pas grand chose de cette plongée… à tord : C’est la nuit que sortent les plus gros poissons ! Il a notamment pu observer un poisson perroquet à bosse qui devait faire un 1 mètre 60 de long, une murène géante de 3 mètres avec une tête énorme ou encore des mérous plus gros les uns que les autres dont un qui dépassait les 2 mètres ! La taille du requin est relativisée à présent !

Le jour suivant deux nouvelles plongées attendent Hugues. Une petite surprise attendra d’ailleurs Hugues et Desy car vers le milieu du parcours David leur fera signe de venir voir quelque chose d’intéressant… Il s’agit de leur 2 certifications Advanced cachées dans un corail creux !

Bref, ça y est Hugues est confirmé Advanced et nous fêterons ça avec un bon apéro le soir venu.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pemuteran

Le lendemain nous prenons la direction de Pemuteran, située sur la côte nord-ouest de Bali, cette ville constitue une étape pour joindre l’île de Java.

Arrivés en début d’après-midi, nous avons pris nos quartiers dans un petit homestay un peu à l’écart de la rue principale. Jolie chambre avec ventilateur… On ne vous en avait pas encore parlé mais ici la température flirte quotidiennement avec les 40° : un vrai four… la clim de l’hôtel que nous avons quittée nous manque déjà !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après avoir déposé les sac-à-dos nous partons à la recherche d’un petit warung.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois attablés, des enfants crient dans la maison à coté du restaurant, rien d’anormal pour nous jusqu’à ce que l’on découvre l’objet de leur cris …Un beau cobra royal est sorti de la maison par un jeune homme. Il le tient par l’intermédiaire d’un bâton, s’empresse de le jeter sur la route, puis revient devant sa maison pour regarder.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une voiture passe, un camion passe, puis encore un camion! Le serpent finira à l’état de crêpe (amis bretons bonjour).

Hugues entre-temps s’est approché du reptile et discute avec le « lanceur ». Il lui apprendra qu’il était caché sous le lit de son père et qu’il fallait faire très attention car ils sont très dangereux… sans blague !

Il lui dira aussi qu’il y en a peu dans le village mais pas mal sur les montagnes environnantes… que l’on vous explique : l’intérêt de cette étape était de pouvoir marcher jusqu’à certains points de vue!

La baie de Pemuteran est bordée d’une plage de sable noire! Cette couleur volcanique nous met en appétit pour les futurs volcans de Java!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas de chocolats pour nous pour Pâques, mais nous avons eu la visite quotidienne sur notre terrasse de Cocotte et Caquette!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Finalement les activités plages et mise-à-jour du blog vont se succéder jusqu’à notre départ pour Java.

Les volcans de Java nous voilà !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Share Button

Related posts:

6 Des réflexions sur “Destination Bali

  1. bonjour mes chéris super les paysages bravo Hugues pour la plongée i, faut que papi se décide de venir regarder ou moi d’être capable d’utiliser le portable bien digéré l’œuf de pâques.bisous

    • coucou!si on parle du même oeuf, non il n’est pas encore digéré!! 🙂
      Je suis très content pour la plongée, c’est vraiment qqch que j’ai envie de continuer!
      gros bisous à tous les deux!

  2. Bravo à Hughes. Je pense que vous avez apprécié Bali ( nous avons adoré les gens et l’ambiance zen). Quant aux volcans de Java : Enjoy
    J’attends avec impatience les photos et les commentaires.
    Marie-Stéphane

    • Oui nous avons beaucoup apprécié Bali, comme vous le dites l’ambiance est vraiment zen 🙂
      Nous allons faire le Ijen cette nuit! ^^on a hate de voir ça!

  3. On nous a ramené de Chine des bonbons au Durian….et bien Corentin aime bien! il est capable d’en manger un entièrement, sans grimacer, et d’en redemander!

    • On ne sait pas si les bonbons ont le même goût, car ils sont surement sucrés? En tous cas le fruit pur est horrible..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*