De Flores à Lombok

Le Komodo Trip

Arrivés à Bali, nous passons notre nuit dans une petite guesthouse située juste à côté de l’aéroport. En effet, nous gardons cette île pour plus tard et souhaitons pour le moment rejoindre Flores, pour pouvoir effectuer une croisière de 4jours/3 nuits à travers les îles du parc national de Komodo. Celle-ci nous ramènera alors à Lombok !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous prenons notre vol le lendemain matin. Il s’agit d’un petit avion à hélices !

Arrivés à Flores, il pleut. On apprend alors que la saison des pluies est décalée ici par rapport aux îles plus proche de Java. Cela va nous compliquer la tâche par la suite.

Nous établissons nos quartiers dans un hôtel plutôt sympa, composé de bungalows. Nous partons à la recherche d’une croisière qui partirait le lendemain, ou le jour suivant. C’est là que la déconvenue commence, car l’on apprend que beaucoup de compagnies ne partent pas avant la fin du mois de mars, compte tenu de la météo.

Nous aurions du prévoir cela ! On s’en veut alors de n’avoir pas pris tous les facteurs en compte.

Nous trouvons néanmoins un bateau qui partirait le lendemain, et qui a déjà deux personnes qui ont réservé. Super il faut être quatre pour que la croisière ai lieu !

Sauf que vers 18h30, le gérant revient nous voir en nous disant que les deux autres personnes ont annulé !

Pendant notre prospection de l’après-midi, nous avions également été voir la compagnie « Perama », la plus importante du coin. Celle-ci nous avait dit qu’ils avaient un départ le soir même, par contre pour une croisière de 2jours-2 nuits. Nous n’avions sur le coup pas retenu cette option, car cela nous paraissait rapide et l’on avait peur de louper de nombreux spots intéressants.

N’ayant plus tellement d’autres choix, nous retournons voir Perama en catastrophe à 19h. Il est encore possible d’embarquer à bord, ils nous attendent encore 30 minutes.

Nous remballons rapidement nos affaires à l’hôtel, où l’on se fait rembourser la moitié de la nuit. Oui quand on s’organise mal, on perd de l’argent.

Un autre couple va rejoindre le bateau en même temps que nous. Nous serons 13 à bord pour la croisière.

Nous attendons au port qu’une petite barque à moteur vienne nous chercher pour nous emmener sur le navire.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est là que ça se complique, il faut descendre un petit escalier en pierre, passer dans un premier bateau en contrebas, et monter dans la barque.

Chargés de nos gros backpacks sur le dos et de nos petits sacs, il est temps de jouer les équilibristes. Les membres d’équipage n’aident pas à porter les sacs, et ce qui devait arriver arriva.

Justine est emportée par le poids de son sac, elle bascule en avant sur le premier bateau et sa tête vient heurter le second. Le choc a entièrement été répercuté sur le menton.

Elle se redresse et un peu sonnée monte à bord de la barque. Hugues qui était coincé derrière l’autre couple, arrive rapidement pour constater les dégâts.

Le menton saigne pas mal, par chance Jocelyn (l’américaine qui est avec nous) est interne en chirurgie. On éclaire la zone à la lampe torche, mais décidons de voir sur le bateau.

A l’arrivée en constate qu’une belle plaie est présente, après désinfection et un beau pansement, on peut rejoindre les autres pour manger. Plus de peur que de mal, Justine aurait réellement pu se fracturer la mâchoire, se casser des dents ou pire !

Nous découvrons nos compagnons de voyage qui se composent de : russes, allemands, danoises, américains, canadiens !

Par rapport à tous les retours que l’on avait eus sur cette croisière, on peut dire que notre bateau est très bien. Les repas sont copieux et variés, on trouve 3 douches/WC et un grand nombre de prises. Nous dormons sur le pont supérieur, sur des matelas alignés les uns à côté des autres. Il est possible d’avoir une cabine privée, mais le prix est plus onéreux, et le jeu n’en vaut pas vraiment la chandelle.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rinca

Le lendemain, nous prenons le petit déjeuner à 7h, et partons une demi-heure plus tard sur l’île de Rinca.

Pour la petite histoire, les îles de Rinca et Komodo sont les seules au monde où l’on peut apercevoir les fameux « dragons de Komodo ». Il s’agit de la plus grande espèce de Lézard avec une longueur moyenne de 2 à 3m et un poids avoisinant les 70kg! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parés de nos appareils photos et chaussures de randonnée nous amarrons sur l’île. Les rangers du parc nous attendent.

Armés de bâtons en bois, ils nous accompagneront tout le temps où nous serons sur l’île.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les dragons sont en effet dangereux, leurs gueules contiennent des millions de bactéries. On vous laisse imaginer ce qui se passerait si l’un d’eux venait à vous mordre.

On aura la chance d’en voir une dizaine en tout, surtout regroupés près des cuisines du parc ! Ils sont vraiment impressionnants et lorsque l’un d’eux vous fixe, on sent qu’il ne vaudrait mieux pas se retrouver seul avec lui !

Nous ferons une marche d’1h30, et pourrons également admirer de merveilleux paysages !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Snorkeling

Nous ferons également deux arrêts snorkeling pendant cette croisière. Le premier sur le site de Gili Laba.

Plus que les fonds marins, ce sont les paysages qui nous entourent qui sont fascinants ! On en prend plein les yeux !

Le deuxième spot aura lieu sur la petite île de Keramat ! Un îlot minuscule, très joli de loin… celui-ci est néanmoins très pollué, et les méduses sont au rendez-vous ce qui ne facilitera pas le snorkeling !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mojo island

Autre point d’intérêt pendant ce boat trip : Mojo island !

Nous nous y arrêtons pour rejoindre une cascade ! Nous traversons tout d’abord un village. Celui-ci étant musulman, nous (enfin surtout les filles), devions être bien habillés. Après une bonne demi-heure de marche nous arrivons à cette fameuse cascade ! Celle-ci est sympa, mais n’a selon nous rien d’exceptionnel ! Le groupe s’amusera un moment à se jeter dedans grâce à une corde prévue à cet effet !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie à bord !

Une bonne ambiance règne sur le bateau ! Nous avons notamment lié avec Mathias et Laura, deux allemands de Munich ! Daniel et Jocelyn, le couple d’américain, James qui est Canadien et Sarah qui est originaire de Russie mais qui vit près de Barcelone ! Nous passons de bons moments ensemble ! Ce qui fait passer assez vite la traversée ! Car en deux jours, nous avons tout de même eu de longs temps de navigation !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous aurons la chance d’être accompagnés à de nombreuses reprises par des dauphins !

Que retenir de cette croisière ? Les paysages sont tout simplement magnifiques ! L’île de Rinca valait vraiment le coup pour observer les dragons de Komodo ! Les autres arrêts ont été plus mitigés, mais nous avons vraiment apprécié la vie à bord du bateau !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lombok

À notre arrivée, sur l’île il est déjà tard. Dans notre croisière est également compris un transport soit vers Mataram, soit vers Senggigi ! Souhaitant aller nous reposer aux îles Gilis, nous choisissons cette dernière qui est plus proche !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

James a de plus un bon plan logement : 110000IDR petit déjeuner compris pour une chambre double ! Nous le suivons donc !

Nous arrivons chez « Sonya ‘s Homestay ». Il est presque 22h, et nous sommes bien fatigués ! La chambre paraît très simple, mais nous acceptons pour la nuit.

C’est en voulant prendre nos douches que l’on comprend mieux le tarif de la chambre..

Une aération dans le béton donne sur l’extérieur…ce qui permet à de gros cafards d’entrer et sortir allégrement de la chambre ! Ce ne seront pas nos seuls compagnons cette nuit là, puisque Hugues remarquera assez rapidement des crottes de rats dans les coins de la chambre… Autant vous dire que nous n’avons dormi que d’un œil en attendant le matin !

Gili Air

Nous fuyons Senggigi dés le matin, et partons vers la petite île de Gili Air.

Il nous faut clairement du repos. En une semaine, nous avons pris 4 avions, fait une croisière, et n’avons vraiment pas beaucoup dormi.

Nous arrivons avec le bateau local aux environs de 11H. Nos backpacks sur le dos, nous commençons la tournée des hôtels ! Nous souhaitons un joli bungalow, avec comme critère majeur la propreté ! On ne peut pas dire que ce point ai valorisé le pays à nos yeux jusqu’à présent…OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous remontons la côte Est, et après avoir visité plusieurs hôtel. Nous arrêtons notre choix sur le Gita Gili ! Nous avons une jolie chambre, avec une immense salle de bain dans un jardin paysager ! Nous pourrons profiter du hamac de notre terrasse, et le wifi fonctionne très bien ! Ce qui va nous permettre de nous pencher sur la suite de notre voyage ! Bungalow négocié à 225000IDR (petit-déj inclus car nous restions 5 nuits).

Il n’y a de toute façon pas grand chose à faire sur l’île mis à part : le tour à pied et du snorkeling.

Nous sommes un brin déçus par rapport à l’idée que l’on se faisait des Gilis.. Nous imaginions de belles plages, avec des petits restaurants faisant grillés le poisson sur celle-ci le soir venu…

Les restaurants et hôtels ont en fait vraiment envahis la côte. La plage est donc quasi inexistante et que dire de la mer…qui est extrêmement polluée ! Les déchets s’amoncellent sur le bord, difficile d’y poser une serviette. Voici la section la plus large de plage..OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons néanmoins apprécié la tranquillité ambiante. Ici pas de véhicules motorisés, que des vélos et des carrioles tirées par des chevaux (les pauvres bêtes sont parfois rachitiques).OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas de chiens errants non plus, ils sont tout simplement interdits sur les îles. Nous nous serons donc bien reposés ici !

Nous avons pu également rencontrer Sylvie et Benjamin du blog « Croc-monde ». Nous avons passé une très bonne soirée en leur compagnie à parler voyages ! (vous noterez qu’on a le même fournisseur de T-shirt 😉 )OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Kuta Lombok

Depuis Gili Air, nous mettrons environs 4h à rejoindre le sud de Lombok !

Encore une fois notre première impression n’est pas très positive… Kuta est très polluée !

Après avoir déposé les affaires à la chambre, nous allons voir la plage. Bien que nous sachions que les plus belles sont un peu plus loin, nous décidons d’aller voir celle de Kuta. En effet, la plage n’est pas très jolie, et est encore une fois polluée.

Nous faisons rapidement machine arrière, et allons manger dans un Warung. Les prix ici sont bien plus bas que dans les gilis. Ouf, un point positif !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le jour suivant, nous louons un scooter pour partir explorer les environs ! Il ne faut pas s’arrêter à cette première impression !

Nous faisons un premier arrêt à Segar Beach ! La plage n’est pas exceptionnelle, mais le cadre autour est joli. Nous nous posons un moment et observons les surfeurs !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous poursuivons vers Grupuk ! Il s’agit d’un spot de surf, qui à priori est pas mal pour débuter.

Ici, on ne fait pas ça en bord de plage, mais on part en bateau sur un spot au milieu d’une baie. Les vagues ne sont pas cassées, il est donc plus aisé théoriquement de surfer sur les rouleaux.

Après avoir négocié le prix à 250000 IDR, nous embarquons sur le bateau. Hugues sera le seul à essayer puisque Justine ne peut toujours pas mettre la tête dans l’eau.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les sports de glisse, c’est l’élément de Hugues. Il se lèvera donc dés la première vague sur sa planche ! Ce qui est plus embêtant, c’est une fois qu’on a pris une vague, il faut ramer à la force des bras à contre courant pour retourner au point de départ. Ce qui peut représenter une sacrée distance ! Au bout d’1h30 à ce rythme, la fatigue est bien là !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est 14h, nous reprenons la route, et après une pause repas, nous continuons d’explorer les alentours de Kuta !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À savoir que les routes ne sont vraiment pas bonnes ! Trous, cailloux, mieux vaut faire attention !

Nous retournons à l’hôtel en fin d’après-midi ! Non sans inspecter la chambre ! Oui parce qu’on ne vous a pas raconté ! Ce matin, nous nous apprêtions à aller petit-déjeuner, quand passe joyeusement sous la porte une énorme araignée de la taille d’une main ! Autant vous dire que la voir courir sur un mur blanc a mis Justine dans tous ses états ! La chasse a alors commencée ! Rapide comme l’éclair, elle s’est cachée derrière l’armoire, et lorsqu’Hugues essayait de la déloger, elle s’enfouissait sous le meuble d’à côté ! À force de tout déplacer dans la chambre, l’araignée ressort dans le couloir, Justine qui attendait dehors (ben oui faut pas prendre de risques ^^) donne l’alerte, Hugues sort armé de sa tong, l’araignée entre de nouveau dans la chambre ! On ne la trouve plus ! On jette l’éponge ! Nous vivrons les deux prochains jours dans l’incertitude de savoir si notre colocataire est toujours présente…

Le jour suivant sera consacré à acheter nos tickets de transports pour nous rendre à Bali. Acheter un nouveau maillot de bain à Justine qui en avait vraiment besoin (c’était très moyen de flotter dans sa culotte en pays musulman 😳 ) et aller chez le coiffeur pour Hugues !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous rejoindrons Bali le lendemain, où de nouvelles découvertes nous attendent !!

                                                        La suite au prochain article…

Share Button

Related posts:

2 Des réflexions sur “De Flores à Lombok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*