Banques et Assurances

Nous allons évoquer ici des sujets importants lorsque l’on part pour un voyage au long court. Comment éviter de payer un grand nombre de frais bancaires ? Et quelles sont les démarches à effectuer pour être assuré pendant son voyage.

Notre enquête pour trouver la meilleure offre commence…P1050342

 La banque

Lorsque l’on utilise sa carte à l’étranger, il y a bien souvent des frais prélevés: la plupart du temps fixes, avec en plus un pourcentage relatif au montant retiré.

Si l’on ne prête pas suffisamment attention, on peut vite se retrouver avec une somme astronomique à verser en plus.

Le crédit agricole, prélève par exemple : 2.15% d’un paiement à l’étranger par carte. Unknown-1Lorsqu’il s’agit d’un retrait, 3,70€ de frais fixes + 2% du montant. Pour un retrait de 100 euros, les frais seraient donc de : 5.70€.

Toutes ces petites sommes cumulées peuvent sérieusement entamer votre budget.

Dans un premier temps, il est donc évident de regrouper un maximum ses retraits, afin d’éviter de payer les frais fixes plusieurs fois. Cela va néanmoins sous entendre, que l’on se balade avec des sommes d’argents assez importantes en liquides sur soi. Il faut donc veiller à répartir cette somme dans différents endroits : dans les différents sacs, pochettes secrètes etc.

Ensuite, il est intéressant d’avoir sur soit une Visa premier, ou carte Gold. En effet, celle ci permettra d’être couvert en terme d’assurance durant les trois premiers mois du voyage. Cela permet aussi bien souvent de diminuer les couts des transactions à l’étranger, et d’obtenir des plafonds de retraits plus importants. Il faut en effet anticiper les plafonds, car dans certains pays, on peut se retrouver bloqués.

De plus, il faut prendre en compte les spécificités de chaque pays. En Indonésie, il n’est souvent pas possible de retirer plus de 100 euros au distributeur. Il vaut alors mieux se rendre en agence bancaire. On notera, qu’il est souvent plus intéressant de retirer les devises du pays directement en agence ou au distributeur plutôt que de passer par un organisme de change.

Un autre conseil, est d’avoir deux cartes bancaires, de deux agences différentes. En effet, si une des cartes était volée, dégradée, égarée ou ne fonctionnait tout simplement plus, il serait tout de même plus commode d’en avoir une deuxième.

Il est conseillé de prendre une Visa et une MasterCard par exemple. En effet, selon les pays, certaines cartes sont plus facilement utilisables.

Au japon par exemple, il est assez difficile d’utiliser sa carte bancaire. Mise à part certaines grandes enseignes, il est presque impossible de payer par CB. Quant au distributeur, il y a souvent des incompatibilités de cartes. Les MasterCard sont la plupart du temps bloquées, il est alors intéressant d’avoir une Visa.

Quelque soit votre banque, n’oubliez surtout pas de la prévenir de votre voyage, et d’indiquer précisément votre itinéraire ainsi que les dates. Car les mouvements bancaires dans certains pays sont systématiquement bloqués, et votre carte peut se retrouver inutilisable.

Si vous obtenez une nouvelle carte avant votre départ, n’oubliez surtout pas de l’activer dans une agence en France (en effectuant un retrait), car cela sera impossible depuis l’étranger.

Pour revenir aux frais bancaires, certaines banques proposent des offres pour les expatriés ou voyageurs. Ouf !

Nous sommes pour notre part dans deux agences : le Crédit agricole, et la Banque populaire. Il convient dans un premier temps, de contacter votre banque pour voir ce qu’elle vous propose. Le crédit agricole, comme vu plus haut, prélève des frais fixes+ un pourcentage à chaque retrait. Ils ne proposent aucune offre pour l’étranger dont nous pourrions bénéficier.

Unknown

Par contre la banque populaire, propose une offre internationale : Tous les paiements par carte bleue à l’étranger sont exonérés de frais, ainsi que tous les retraits, pour 10 euros par mois ! Ce qui est très rentable ! De plus, la Banque populaire nous offre la visa premier la première année. Que demandez de plus ?

Cette offre semble assez peu connue des voyageurs, qui pour la plupart choisissent l’offre jazz internationale de la sUnknown-2ociété générale. Cette option est la même qu’à la banque populaire, mais à 11€50 par mois.

Nous partirons donc avec l’option internationale de la BP, et nous emmènerons quand même la Gold Mastercard du crédit agricole au cas ou.

C’est avec l’esprit tranquille de ce point de vue que nous partirons donc pour notre aventure!  😎

L’assurance pour un Tour du Globe

Comme nous l’avons déjà mentionné, les cartes Visa premier et Gold MasterCard couvrent les trois premiers mois du voyage. Il y a donc 8 autres mois qu’il est indispensable d’assurer. En France, nous avons la sécurité sociale, et les mutuelles mais ces organismes ne couvrent pas les séjours à l’étranger. Il faut donc se tourner vers des assurances spécialisées.

 Pourquoi s’assurer ?

Tout simplement parce que si vous vous blessez en plein trek sur un volcan en Indonésie, et qu’il faut vous héliporter vers Jakarta vous serez bien content de ne pas avoir à régler la note  …surtout que si votre situation médicale est plus importante, vous souhaiterez peut être, être rapatrié sur l’hôpital de référence de la zone : Bangkok, ou carrément revenir en France.

Une hospitalisation, un rapatriement d’urgence, le vol de matériel, etc. sont malheureusement des choses qui peuvent se produire en voyage. Comme on dit : il vaut mieux prévenir que guérir. Si vous n’utilisez pas votre assurance, tant mieux c ‘est que tout s’est bien passé !

Nous n’allons pas vous déballer ici toutes les différentes assurances qui existent sur le marché, mais simplement celle que nous avons choisi.

Il s’agit de Chapka Assurance, celle-ci est spécialisée dans les tours du monde. Leur offre est assez complète : elle comprend tous les frais de santé, l’assistance à l’étranger, l’assurance pour les bagages (en cas de vol ou dégradation), l’assistance juridique, la responsabilité civile etc.

Seuls certains sports dit « dangereux » ne sont pas couverts : base jump, parachutisme, plongée au delà de 40m, motocross etc.

Les activités courantes comme la randonnée, la voile ou autres embarcations, la location de deux roues (n’excédant pas 125cm3), les sports d’hivers, la plongée niveau 1 et 2 sont couverts : ce qui n’est pas forcément le cas chez certains concurrents.

 Le tarif couple chez cette assurance s’élève à 86 euros par mois/9mois. Nous payerons donc 774 euros pour l’ensemble de notre voyage.

Unknown

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*