Auckland ou « vis ma vie de Kiwi »

C’est après 3 avions pour 26 heures de trajet que nous arrivons à l’aéroport d’Auckland.DSC_9865

On est bien fatigués mais on touche au but… enfin pas tout à fait puisqu’à l’arrivée dans le pays nous devons emprunter une file un peu spéciale ! On a eu la « bonne idée » d’acheter une marionnette en bois à Bali et nous avons trekké à Java.

Eh oui, La Nouvelle-Zélande est très stricte en matière de biosécurité. Si vous avez l’audace d’essayer de rentrer dans le pays avec une pomme… c’est minimum 400 $ d’amende !!! Il y a d’ailleurs de nombreux panneaux indiquant ce que l’on a le droit d’amener, ce que l’on doit déclarer ou ce que l’on doit payer !!!

La marionnette et les chaussures doivent-être examinées pour être sûr que l’on ne ramène pas de parasites sur le sol Néo-Zélandais.

Après une demi-heure d’attente c’est notre tour. On est un peu fébrile car, à priori, certains types de bois ne sont pas acceptés. Quant à nos chaussures de randonnée, Hugues les avait nettoyées avant le départ mais sait-on jamais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe contrôle sera bref et nous pourrons garder la marionnette.

Avant de sortir de l’aéroport notre 1er réflexe sera de s’acheter une carte Sim : Plus pratique de trouver des informations si on a de l’internet sur mobile. Nous ferons donc un détour par l’opérateur Spark. Nous avons choisi celui-ci de part la bonne couverture réseau et les nombreuses bornes wifi gratuites dans les villes!

Il est maintenant tant de nous rendre chez Noël.

Noël nous avons été en contact avec lui sur le site « couchsurfing ». Nous devions passer 6 jours à Auckland avant de récupérer notre van et souhaitions rencontrer un Kiwi. On lui avait proposé juste pour 2 jours mais il nous avait dit qu’il préférait nous avoir les 6 jours avec lui ! Ce sera notre première expérience de couchsurfing.

Il habite dans la banlieue ouest d’Auckland, dans un petit quartier résidentiel.

À notre arrivée chez lui on toque, 2 secondes plus tard, le rideau d’entrée bouge… et c’est un énorme chien qui nous fixe en secouant la queue. Vous nous connaissez : On adore les Animaux et particulièrement les chiens mais de prime abord on se méfie des réactions. Nous allons donc nous regarder « en chien de faïence » pendant 2 minutes jusqu’à ce que Keane, le frère de notre hôte, vienne nous ouvrir.

Oui parce que chez Noël, il y a toujours du monde ! Il a reçu environ 400 couchsurfers et jusqu’à 12 en même temps !! Nous ferons connaissance avec lui plus tard dans la soirée, et apprendrons qu’il a déjà beaucoup voyagé en Europe en moto. À 53 ans, il aime le contact avec les gens et ça se voit ! Il a tout simplement le coeur sur la main. Le lendemain de notre arrivée, et après avoir étudié notre itinéraire il déplorait que nous n’allions pas dans l’upper-North. N’ayant pas assez de temps avec le Van pour tout voir, c’est tout naturellement qu’il nous a proposé sa voiture pour 3 jours, alors que nous le connaissions seulement depuis 24h..(nous avons refusé son offre, ne souhaitant pas abuser de sa générosité).

Nous ferons aussi  la connaissance de Paul (le fils de Noël) ainsi que Mike (le neveu). Décidément, il y en du monde dans cette maison, cela nous rappelle un peu le film « L’auberge espagnol » ! On adore. Il y a aussi Johanna, une allemande qui s’installe en Nouvelle-Zélande, et nous serons encore rejoint par d’autres couchsurfers le week-end : Tristan et Amélie, deux français !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes accueillis comme des membres de la famille, et nous nous sentons très bien dans ce petit cocon Néo-Zélandais ! Nous retrouvons une maison, et participons à la vie quotidienne de celle-ci !

Les repas pris tous ensemble : Ils nous cuisineront de la très bonne viande du pays : mouton, poulet, bœuf ! Ici on n’est pas végétariens et on le revendique !

De notre côté nous ferons goûter à tout le monde, la fameuse tartiflette de chez nous ! Nous avons dû l’adapter à la sauce locale, car impossible de trouver du reblochon : ce sera un camembert (qui ressemblait plus à un brie), qui fera office.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le chien qui nous avait impressionné à notre arrivée, s’appelle Guns ! C’est un bon toutou de 50kg, qui est juste adorable ! Une vraie crème ! Nous nous prendrons d’affection pour lui, et irons le promener à plusieurs reprises ! Que c’est bon de s’occuper de nouveau d’un chien !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous passerons aussi de très bons moments avec Tristan et Amélie ! Il s’agit de deux voyageurs, qui étaient domiciliés il y a peu en Nouvelle-Calédonie.

Tristan et Hugues couperont notamment du bois pour aider Noël. Justine essayera…sans grand succès!

Le soir, on se regarde un bon film tous ensemble au salon : bref on a adoré notre séjour dans cette « maison du bonheur« .

Bon, nous avons tout de même visité la ville!

Nous avons notamment pu voir :

  • Le centre ville d’Auckland. Notre 1er arrêt se fera dans un I-site : ce sont les offices du tourisme en Nouvelle-Zélande. On y passe car on peut récupérer de nombreuses réductions sur diverses activités. On repartira après s’être chargé de plus d’une vingtaine de bouquins. Les contrastes sont très présents dans cette ville comme en atteste les photos!!
  • Nous irons au pied de la Auckland Tower, bien cachée entre les buildings c’est finalement la réverbération de celle-ci sur les glaces de l’uns des immeubles adjacents qui nous offrira notre meilleure photo. Nous avons choisi de ne pas y monter.
  • Se prélasser sur le cratère du mont Eden. Il s’agit du point culminant d’Auckland, il est situé en plein milieu de la ville. D’ailleurs la ville en elle-même est vraiment façonnée de sorte à avoir de la verdure partout. Nous profiterons aussi d’une vue sur le stade « Eden Park » ! mystère résolu concernant la marque bien connue de rugbymen.
    Arrow
    Arrow
    Slider
  • Les ballade dans Queen street : c’est un peu les Champs- Elysées de la Nouvelle Zélande. Beaucoup de grandes marques sont présentes sur place.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Le quartier du port avec ses énormes bateaux de croisières et ses navettes pour rejoindre les îles adjacentes. C’est aussi le plus grand port de la Nouvelle-Zélande.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Albert Park: Une petite balade fort agréable!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dernier jour, nous sommes retournés en ville avec nos amis français, et avons trouvé un restaurant qui sert 200gr de boeuf, frites, salade pour l’équivalent de 6€! Autant dire que nous avons sauté sur l’occasion!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps est vraiment très changeant en Nouvelle Zélande, on s’en est vite rendu compte! Ce dernier jour rimera avec pluie pluie et repluie! Ce sera l’occasion pour nous de rencontrer deux amies de Tristan et Amélie : Cécile et Marie. Celles-ci finissent tout juste leur voyage en terre du milieu. On passera un super moment ensemble tous les six autour d’un café!OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un peu tristes de quitter Auckland, il est néanmoins temps pour nous de partir pour de nouvelles aventures!

À bord de notre Van, nous allons sillonner pendant 26 jours les routes Néo-Zélandaises!

La suite au prochain article!!

Share Button

Related posts:

3 Des réflexions sur “Auckland ou « vis ma vie de Kiwi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*